Site du doyenné Val-de-Bièvre

L'Église catholique

L'Église catholique

en Val-de-Bièvre vous accueille...

en Val-de-Bièvre vous accueille...


Lettre n° 18 : Entrée dans le Temps de l’Avent !

Lettre n° 18 : Entrée dans le Temps de l’Avent !

Frères et sœurs,
Au milieu de nos questionnements sur le déconfinement, sur la façon de sauver l’économie, les vies, les liens sociaux, nos messes, nous voici entrés, avec le 1er dimanche de l’Avent, dans ce temps qui nous prépare à la célébration de la fête de la Nativité du Seigneur : Noël.

Les politiques, les journalistes, les familles et autres personnes s’attèlent à vouloir sauver Noël ! Mais de quel Noël s’agit-il ? Comme le dit Bénédicte Ducatel dans son édito (in Magnificat, Avent 2020) :

« Plus les années passent et plus notre monde perd le sens de Noël. Il n’est qu’à regarder autour de nous, parmi nos collègues, nos voisins, parfois même dans nos familles. Noël rassemble encore pour une fête familiale où bien souvent la raison propre de la fête n’est pas même évoquée. Alors que ferons-nous de cet Avent qui nous prépare à vivre la fête de la Nativité ? Comment allons-nous revenir aux fondamentaux de notre foi pour découvrir au plus profond de nous-mêmes la véritable source de la joie, l’heureuse espérance qui nous fait vivre : la venue de Dieu en ce monde ? »

Oui, les Chrétiens se préparent dès ce dimanche à vivre la Nativité du Sauveur. Voilà donc pour nous un défi majeur : dire au monde que l’Avent est ce temps de préparation à la venue du Seigneur, Dieu dans l’Histoire des hommes, et non un temps autrement orienté et galvaudé.

Frères et sœurs, le début de ce temps marque aussi l’entrée dans une nouvelle année liturgique. Celle-ci est l’année B, qui commence par une préparation intérieure et un appel à la conversion. Car l’Avent est reconnu comme temps d’espérance, d’attente active et vigilante du Seigneur qui vient. « Prenez garde, restez éveillés : car vous ne savez pas quand ce sera le moment…Veillez ! » (Mc13,33). A cet effet, les textes liturgiques vont nous aider chaque jour à préparer nos cœurs à revivre les grands évènements de la vie de Jésus, en particulier de sa naissance, en nous projetant vers la mort et la Résurrection, fondement de notre foi.

Ainsi chacun est appelé à la vigilance et à la conversion, grâce à la voix du Prophète Isaïe qui retentit :

« Seigneur, c’est toi notre Père. Nous sommes l’argile, c’est toi qui nous façonnes : nous sommes tous l’ouvrage de ta main. ». (Is 64, 7).

Entrer dans le Temps de l’Avent, c’est donc méditer sur l’avènement de Dieu dans l’histoire de l’humanité. Voilà un grand défi sans cesse renouvelé chaque année pour les hommes et particulièrement pour les chrétiens, invités à comprendre que Dieu vient à notre rencontre en ces circonstances difficiles de pandémie, de guerre ici, de tremblements de terre, de famine, de sécheresse, d’injustice ailleurs. Et donc saisir ce temps de l’Avent comme un « kairos », moment favorable de ‘’conversion écologique intégrale’’ et s’ouvrir à la sagesse de Dieu, qui vient renouveler la face de la terre.

Dans notre Paroisse, le Temps d’Avent s’ouvre avec le dimanche de la solidarité, au cours de laquelle nous devrions vivre la Table Ouverte Paroissiale (TOP) au Moutier. Mais les circonstances nous l’empêchent. Toutefois, Dieu s’invite chez nous en ce temps à travers le visage du pauvre, du migrant, de l’étranger, du mal aimé, du SDF, etc.
Frères et sœurs, ayons une attention bienveillante à l’égard de ces personnes qui sont aussi le visage de ce Dieu frappant à notre porte, ainsi qu’à l’endroit de ceux qui sont seuls, vivant le drame de l’abandon, de la séparation, de la solitude et du mépris en ce temps de pandémie. Passons-leur un coup de fil, car ne pouvant nous rassembler ce dimanche normalement, du fait que nos assemblées sont limitées à 30 personnes, appelons-nous les uns les autres par téléphone, bien portants ou pas, en se souhaitant ‘’Bon début de l’Avent’’ !

Le rythme spécifique de l’Avent dans notre Paroisse va répondre à la démarche proposée par le Pape dans ‘Laudato Si’.
En lien avec le « Pôle Célébrer », nos liturgies vont donc s’articuler autour des cinq thèmes :

  • Revenir,
  • Réparer,
  • Se souvenir,
  • Se reposer
  • et enfin Se réjouir avec le Christ à Noël.
  • Frères et sœurs, en ce début de décembre, je souhaite à Tous et à chacun un fructueux temps de l’Avent et une bonne montée vers Noël 2020 !

Fraternellement vôtre,
Père Armel Prosper BOUITI, Curé.